Site non supporté sur ce navigateur.

Nous vous recommandons d'installer et utiliser l'un des navigateurs ci-dessous :

logo chrome Google Chrome
logo firefox Firefox
logo edge Microsoft Edge
logo safari Safari

Que penser du début de saison de l’OM ?

Que penser du début de saison de l’OM ?

À l’approche de la mi-saison, il est temps de faire un premier bilan pour l’OM de Jorge Sampaoli. Hyper prometteurs en début de saison, les Marseillais sont petit à petit revenus sur Terre mais sont encore en lice pour réaliser une très bonne saison.

En Ligue 1 Uber Eats

Comme un symbole, la saison en Ligue 1 commence par un match fou. Menés 2-0 à la mi-temps contre Montpellier, les hommes de Jorge Sampaoli parviennent à retourner le match pour s’imposer 3-2. La folie qui anime ce groupe durera quelques matchs, avant que les adversaires ne s’adaptent petit à petit à un système de jeu bien particulier. Mais grâce notamment à un Dimitri Payet au sommet de son art, l’OM a su gérer les mauvaises passes pour rester sur le podium à mi-parcours. Avec une identité de jeu affirmée et une marge de progression évidente, Marseille a tout pour atteindre ses objectifs de début de saison.

En Coupe d’Europe

Au niveau européen, ça ne pardonne pas. En ne parvenant pas à remporter bon nombre de matchs qu’ils ont ultra-dominés surtout en début de parcours, les Marseillais se sont mis en difficulté tout seuls. À cause de son manque de réalisme et/ou réussite, l’OM est donc éliminé de la Ligue Europa dans un groupe homogène. De quoi accumuler de la frustration. En espérant que cela se transforme en sentiment de revanche, qui poussera cette équipe à faire un gros parcours en Ligue Europa Conférence. Et pourquoi pas devenir « à jamais les premiers » vainqueurs de cette toute nouvelle compétition ?

Et les recrues ?

Cet été, Pablo Longoria n’a pas chômé sur le marché des transferts pour pouvoir offrir une équipe compétitive à son entraîneur. Sur le terrain chaque week-end, ce sont environ six ou sept joueurs arrivés lors du dernier mercato estival qui sont alignés. On peut noter déjà quatre grosses satisfactions : Pau Lopez qui a complètement gagné sa place de titulaire malgré une certaine défiance vis-à-vis de lui à ses débuts, William Saliba qui impressionne par sa sérénité en défense centrale, Matteo Guendouzi déjà indispensable au milieu de terrain et de retour en Equipe de France, et Cengiz Ünder qui revit complètement sur la Canebière dans le rôle de détonateur sur l’aile. Quant à Gerson, la recrue la plus chère de l’été, les crispations autour de ses performances bien ternes ont commencé à être inquiétantes, mais le Brésilien a finalement réussi à lancer sa saison en fin d’année avec deux très beaux buts. Prometteur.