11 MAI 2018
  • Partager sur :

Les 5 enjeux de la J37 Ligue 1 Conforama - par France Football

Lille à un pas du maintien, Marseille sous pression, Monaco c'est maintenant ...

Voici les cinq enjeux de la 37ème journée de Ligue 1 Conforama analysée par la rédaction de France Football 

Lille peut faire un grand pas vers le maintien
Englué dans la zone rouge depuis des mois, Lille en est enfin sorti la semaine dernière après sa victoire à l’arraché à Toulouse (2-3). Dix-neuvième avant la journée, le LOSC est aujourd’hui à une moins inquiétante seizième place, un point devant le Téfécé, barragiste. En cas de nouveau succès, les Nordistes pourraient faire un grand pas vers un maintien qui a longtemps semblé hypothétique. Ils peuvent même le valider mathématiquement dès ce week-end. Les conditions ? Qu’ils battent Dijon, que Toulouse perde à Bordeaux (qui reste sur quatre victoires en cinq matches) et que Troyes ne s’impose pas à Montpellier. Jouable…

Marseille a la pression
Des trois candidats aux deuxième et troisième places, l’OM est certainement celui qui aura le plus la pression ce week-end. Déjà parce que les Olympiens sont quatrièmes, et qu’ils n’ont donc plus leur destin en main. Mais aussi parce qu’ils jouent vendredi, avant leurs rivaux, et qu’un faux pas de leur part ferait un bien fou au mental de la concurrence. Enfin, les hommes de Garcia, privés de leur patron Luiz Gustavo, suspendu, auront peut-être aussi une partie de leur tête à Lyon, où ils disputeront la finale de la Ligue Europa la semaine prochaine. Tout ça, ils le savent. A eux de faire le nécessaire pour ne pas repartir les mains vides de Guingamp, où ils restent sur deux revers en Ligue 1, et gâcher ainsi une fin de saison palpitante.

Monaco, c’est maintenant
La deuxième place leur était longtemps promise. Avant de connaître un mois d’avril pour le moins compliqué : 5 points en 5 matches, et un lourd revers à Paris (7-1). Grâce au très jeune Sylla, les hommes de Jardim ont arraché la victoire à Caen, le week-end dernier, et gardé leur petit point d’avance sur l’OM. Un succès étriqué, et pas franchement brillant dans le contenu, qu’ils devront toutefois confirmer face à Saint-Etienne, histoire de creuser l’écart sur les Olympiens en cas de mauvais résultat de ces derniers à Guingamp, ou de conserver leur maigre avance. Reste à espérer que le technicien monégasque récupère une partie de ses nombreux absents en Normandie (Falcao, Jovetic, Baldé, Sidibé, Jorge, Fabinho, Jemerson, Diakhaby…).

Ça risque de bouger encore dans la lutte pour la Ligue Europa
Tombeur de Strasbourg le week-end dernier, Rennes avait fait la belle opération dans la lutte acharnée pour l’Europe en récupérant la cinquième place. Mais les Bretons pourraient avoir un peu de mal à confirmer puisqu’ils s’en vont cette fois défier le PSG au Parc des Princes. Derrière, les (nombreux) candidats sont à l’affût : Saint-Etienne joue à Monaco et Nice reçoit Caen. La sixième place étant désormais officiellement qualificative suite à la victoire des Parisiens en Coupe de France, Bordeaux (qui accueille Toulouse) et Montpellier (qui reçoit Troyes) ont également encore leur mot à dire. Difficile à ce jour de dire qui sera à quelle place samedi soir…

Strasbourg doit (enfin) se réveiller
Après une première partie de saison encourageante, le promu alsacien n’en finit plus de s’enfoncer. Laurey et ses hommes restent d’ailleurs sur une triste série de onze matches sans victoire en Ligue 1. Avec cinq points pris sur trente-trois possibles, ils présentent même le pire bilan de l’élite sur la période. Résultat, eux qui s’affichaient au treizième rang il y a deux mois de cela sont aujourd’hui dix-septièmes, un petit point devant le barragiste. Sachant qu’ils reçoivent Lyon avant d’aller défier Nantes lors de la dernière journée, les Strasbourgeois vont devoir très vite se réveiller.