10 JANV 2018
  • Partager sur :

Les 5 enjeux de la J20 Ligue 1 Conforama - par France Football

Sablé et Gourvennec plus que jamais sur la sellette, Strasbourg sur sa lancée, la remontée niçoise...

Voici les cinq enjeux de la 20ème journée de Ligue 1 Conforama analysée par la rédaction de France Football


Monaco veut poursuivre sa belle série

Après un léger trou d’air dans la deuxième quinzaine de novembre, Monaco a repris sa marche en avant pour bien terminer l’année. Résultat, les hommes de Jardim restent sur une série de quatre succès consécutifs en Ligue 1, six toutes compétitions confondues. Quatrièmes au soir de la 15e journée, le 29 novembre, ils sont désormais deuxièmes, juste devant l’OL et à neuf points du leader parisien. Une cinquième victoire de rang dans l’élite, samedi à Montpellier, leur permettrait de conforter leur place de dauphin, mais aussi de réaliser leur meilleure série de la saison (quatre succès lors des quatre premières journées). Une belle façon de commencer l’année…


Marseille reste à l’affût

Tombé à Lyon avant la trêve, l’OM avait alors mis fin à une belle série de douze matches sans défaite au sein de l’élite (8 victoires, 4 nuls). Vainqueurs de Troyes lors de la 19e journée, les Phocéens sont quatrièmes, à trois points du podium. Et ils espèrent bien que ce succès face à l’ESTAC marquera le début d’une nouvelle série qui leur permettrait à coup sûr de lutter jusqu’au bout pour une place pour la prochaine Ligue des champions. Il leur faudra déjà aller chercher quelque chose à Rennes, qui avait terminé 2017 sur trois revers consécutifs, Coupe de France comprise, après un net regain de forme consécutif à l’arrivée de Sabri Lamouchi sur le banc.


Nice sur sa lancée

Tombé cette semaine en Coupe de France face à Monaco (1-2), Nice n’en a pas moins livré une très bonne prestation dans le jeu, semblable à celles que le GYM avait l’habitude d’enchaîner en 2016-17. Après un début de saison pour le moins décevant, les Azuréens ont d’ailleurs redressé la barre depuis début novembre. Avec 17 points pris lors des huit dernières journées, (5 victoires, 2 nuls, 1 défaite), ils affichent le troisième bilan de l’élite sur la période (derrière le PSG, 21 points, et l’OL, 19). Dix-septièmes avant cela, les Aiglons s’affichent désormais à une sixième place bien plus en rapport avec leurs ambitions. Un nouveau succès face à Amiens les relancerait une bonne fois pour toutes dans la course à l’Europe.


Gourvennec, ça commence à faire beaucoup

On le dit sur la sellette avant chaque journée depuis des semaines. Il faut dire que ses Girondins sont en chute libre depuis fin septembre : une victoire, deux nuls pour neuf défaites lors des douze dernières journées de Ligue1… Le pire bilan de la division. L’élimination en Coupe de France face aux amateurs de Granville (N2, 1-2 a.p.), la sixième de rang toutes compétitions confondues, est venue ternir encore un peu plus la saison cauchemardesque des Bordelais. Eliminés des deux Coupes nationales, ils s’affichent à une horrible 19e place en Ligue 1, un petit point devant la zone rouge. Une nouvelle défaite à Troyes pourrait bien être celle de trop pour Jocelyn Gourvennec, qui a bénéficié jusque-là d’une clémence étonnante de ses dirigeants.


Danger à Angers

Un peu comme Bordeaux, Angers est en chute libre depuis de longues semaines. Sur leurs douze derniers matches, toutes compétitions confondues, les protégés de Stéphane Moulin n’en ont remporté que deux, pour trois nuls et sept revers… Même s’ils ont terminé 2017 par un succès en Ligue 1 (2-1 contre Dijon), ils ont là mis fin à une série de neuf matches sans victoire au sein de l’élite. Avant-derniers du classement, et éliminés des deux Coupes cette semaine à domicile (0-2 face à Lorient, 0-1 contre Montpellier), les Angevins doivent se réveiller au plus vite s’ils ne veulent pas vivre une fin de saison cauchemardesque.


Et toujours…

Cavani a le record d’Ibra dans le viseur. Avec 155 buts inscrits sous le maillot parisien, toutes compétitions confondues, Edinson Cavani n’est plus qu’à une longueur du record du club, détenu par Zlatan Ibrahimovic (156). Reste à savoir si l’Uruguayen, rentré en retard de vacances et écarté lors des deux derniers matches du PSG, sera cette fois de la partie dimanche soir à Nantes.

En bonus, la grille de pronos de la rédaction de France Football