11 SEPT 2017
  • Partager sur :

Les 5 enseignements de la J5 Ligue 1 Conforama

La faillite de l'OM, la réussite de la MCN, l'indispensable Seri ou encore la renaissance de Cabella ...

Voici ce que France Football a retenu de cette 5ème journée de Ligue 1 Conforama

A Marseille, le mal est profond

Humilié à Monaco avant la trêve (1-6), Marseille va mal. Même très mal. Le non match livré dimanche soir à domicile face à Rennes (1-3) prouve que le mal est profond. Entre un coach, Rudi Garcia, qui continue de faire des choix étranges et d'effectuer des changements avant même la pause, une nouvelle charnière centrale Rami-Abdennour censée apporter de la sérénité mais au final totalement à la rue et une attaque incapable de mettre à mal la défense adverse (Sanson a réduit l'écart en toute fin de match), l'OM a montré au grand jour ses (immenses) limites du moment. Si le club olympien souhaite vraiment jouer le haut du tableau, il va falloir travailler. Beaucoup travailler.


La MCN est née, et bien née

On ne s'attendait pas à ce que ça arrive aussi tôt. Pourtant, Kylian Mbappé, Edinson Cavani et Neymar ont joué ensemble pour la première fois vendredi soir à Metz. Et quelle première ! Le trio parisien a été buteur sur quatre des cinq pions inscrits par le PSG aux Messins (5-1). Avec un doublé pour le seul Cavani. Bien sûr, l'expulsion (sévère ?) d'Assou-Ekotto a changé la donne à l'heure de jeu, mais par leur vitesse, leur combinaison, leur inventivité, leur précision, on a vu naître sous nos yeux une association qui pourrait très vite charmer toute l'Europe.

 
Nice ne peut pas se passer de Seri

On le savait déjà, tant Nice galérait cet été quand Jean Michaël Seri était sur le départ pour le Barça. Mais samedi, lors de la gifle infligée à Monaco (4-0), on a pu constater que les Aiglons ne pouvaient pas viser le podium sans leur Ivoirien préféré. Titulaire, après avoir oublié (c'est lui qui le dit) son transfert avorté en Catalogne, Seri a fait du Seri, et c'est Nice qui a brillé. Des interventions défensives, des relances rapides, des passes qui cassent des lignes : avec cette forme là, il est encore parti pour être l'un des tout meilleurs joueurs du Championnat cette saison. Au plus grand bonheur de Nice, et de la Ligue 1.

 
Cabella est déjà indispensable à Saint-Étienne

Marseille va-t-il regretter d'avoir laissé partir Rémy Cabella en prêt dans le Forez ? Peut-être. En tout cas, pour son tout premier match avec les Verts, l'ancien de Montpellier a déjà fait parler la poudre alors que l'OM a coulé le soir face à Rennes. Et il ne lui a fallu que 53 petites secondes pour ouvrir la marque face à Angers (1-0, 1-1 au final). Surtout, s'il n'a pas réussi à faire gagner les siens, il a déjà été très intéressant dans le jeu, se montrant disponible et couvrant beaucoup de terrain. À croire qu'Oscar Garcia a déjà la solution pour le faire briller de nouveau en Ligue 1.


Les arbitres ont vu rouge

Sept. Comme le nombre de cartons rouges distribués lors de cette cinquième journée de Ligue 1. Un record cette saison, et une barre que le Championnat n'avait plus franchie depuis la 25e journée de la saison 2015/16 (neuf expulsions sur un seul week-end). Bon, il faut dire que Sio (Montpellier), Crivelli (Angers), Maia (Lille) ou Mbengue (Caen) n'ont pas été bien inspirés par leurs interventions très limites. Messieurs, on reprend son calme, et on revient un peu plus zen le week-end prochain.